Catégorie: Rencontre

Lieu: Médiathèque José Cabanis

Vernissage festif en présence de Pépite, qui sera suivi d’un concert avec deux DJ

Jeudi 8 février à partir de 18h

En présence du studio Pépite, commissaire de l’exposition.

Découvrez également l’exposition Distrographie sur les pôles Arts et Musique au 3e étage.

À 19h, 2h de live avec Patxi, qui présentera le projet sonore et visuel BPM x FPS du studio Superscript² et Mangabey qui fera raisonner sous le même toit jazz, afrobeat, bass music ou encore Chicago house.

Les discours du vernissage seront signés par un interprète L.S.F.

 

5 gilets vibrants disponibles

 

Plus d’informations sur les artistes :
Patxi
Moitié de l’infernal duo Sheitan Brothers, Patxi aime jongler avec l’ensemble de ses influences et fascination musicales, l’idée étant de surtout verser sérieusement dans le soleil. On retrouve dans ses sets des sonorités brésiliennes (plein), du boogie français (parfois trop), de l’italo disco (beaucoup) du Kwaito (attention ça brule) et tout un tas de choses perdues ou oubliées des 80’s qui peuvent un peu faire tourner la tête.

À l’occasion du festival Figuré.e, il présentera le projet BPM x FPS du studio Superscript²: conçue à l’aide de Processing, cette interface prend comme points d’entrées les événements de la table de mixage et le flux sonore qui en résulte pour mettre en mouvement des visuels.
Au delà de la dimension audio-réactive, cet outil de recherche interroge la manière de représenter les actions directes du DJ, qui varient en fonction des techniques et influences musicales propres à chaque artiste.

Mangabey
Inspiré des classiques du clubbing tout en ajoutant une pointe de modernité, Mangabey fait raisonner un live bien à lui, qui réunit sous le même toit le jazz/afrobeat, la bass music, le newbeat et la Chicago house. Producteur talentueux et avisé, sa figure est bien connue des scènes Française et Internationale. Avec ses lives dansant, solaires et groovy, Mangabey a prouvé maintes fois leurs effets. Entre rythmes endiablé et saccadés, des moves balearics, des improvisations folles et parfois des influences sud-américaines, le toulousain d’origine nous promet un live irrésistible et fera danser les plus réticents.