Accueil  -- <

C'est épatant
 Les Titres 

La Semaine de Suzette (1905-1960) Ed. Gauthier Languereau
publiée en 1905 par les Gautier et Languereau, vient s’ajouter à deux autres titres publiés chez le même éditeur : Les Veillées des chaumières, destinées à un public féminin, et L'Ouvrier, lu dans les cercles de travailleurs catholiques. Henri Gautier destine ce nouvel hebdomadaire aux fillettes de 8 à 14 ans, issues de l’aristocratie et de la bourgeoisie catholique.

Henri Gautier recourt, pour lancer son journal, à des techniques de marketing observées aux Etats-Unis.

En plus de placards publicitaires publiés dans ses deux autres journaux, il fixe le prix de vente du nouvel hebdomadaire à 10 centimes, soit dix fois moins que son concurrent La Poupée modèle. Il propose gratuitement le premier numéro de La Semaine de Suzette, tiré à
100 000 exemplaires, et offre une poupée baptisée Bleuette à toutes les lectrices qui s'abonneront un an. Le succès est foudroyant.

La qualité formelle de La Semaine de Suzette contribue à sa réussite : imprimée en quadrichromie, utilisant le dessin à la plume et l'aquarelle, cette publication se distingue par un graphisme et une esthétique qui lui sont propres.

Les récits privilégient les thèmes sentimentaux ou psychologiques,  mais le journal est ancré dans la réalité et fait référence au contexte de l’époque : la guerre, le travail des femmes…

Tous ces ingrédients et les méthodes de fidélisation utilisées assurent le succès du titre : plus de 100 000 exemplaires en moyenne,  ainsi que sa longévité (cinquante-cinq ans, un record dans la presse pour la jeunesse), et créeront des émules dans le domaine de la presse pour fillettes.

La Semaine des enfants (1857-1976)
Créé par Hachette le 3 janvier 1857. But : enseigner en captant l’attention des enfants par des jeux. A marqué le 2e Empire (avec le Magasin d’Educ et de récré). A servi à tester des auteurs en prévision de la collection La bibliothèque rose. Tous les ouvrages de la Ctesse de Ségur sont publiés dans cet hebdo. Mais la Ctesse finit par trouver ce journal ennuyeux. Il fusionna avec le Magasin d’educ. et de récré en 1876.

La Veillées des chaumières

la semaine de  Suzette  No 06 pg de titre small
La semaine de suzette

page du journal   couverture
La Semaine des enfants      Saint Nicolas (1880-1914)


veillees des chaumieres  No 350 pg de titre small
La Veillées des chaumières