Des animaux très humains

Solotareff – Une histoire d’art et de manières

« Ma technique évolue en fonction des périodes de ma vie. Parfois, je privilégie la matière, parfois l’encre, l’aquarelle ou le noir et blanc me plaisent davantage. »

Grégoire Solotareff  travaille toujours en musique quand il dessine. Il aime surprendre, changer, faire ce qu’il ne sait pas faire. « J’ai fini […] par comprendre que le dessin […] tout en étant, à l’instar de la peinture, l’image de soi-même, doit être plus instinctif, imparfait, que réfléchi. »

Il a ainsi diversifié ses techniques : dessins agrandis à la photocopieuse et coloriés, encre de Chine, stylo à bille… pour la couleur : acrylique (proche de l’huile mais plus maniable), aquarelle (pour les nuance), encres de couleurs… mais aussi, photographie (polaroïd, grands formats), sculpture, cinéma d’animation (Loulou, U)

Illustration G. Solotareff