Démarche

 Lorsque qu’il ne travaille pas dans un atelier d’architecture palois spécialisé dans le Patrimoine, Philippe part découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires, le journal de route se remplit de ses croquis et aquarelles réalisés sur le vif, comme le récit, et non retouchés par la suite.

Celui-ci devient une œuvre collective puisque les personnes rencontrées laissent un témoignage écrit dans leur langue, et y dessinent même parfois. Plus qu’un journal, le carnet devient ainsi un lien, un moyen d’échange avec les gens croisés sur la route. Il est relié à la fin du voyage sur place, avec une couverture locale, le carnet est donc réalisé sans brouillon ni « filet » car l’auteur n’arrache jamais de page.

Un calendrier réalisé pour la famille et amis sera le illus bichon  03déclic. Encouragé par les uns et les autres, il publie désormais ses carnets et participe à plusieurs expositions, festivals et salons. La démarche originale plaît ; une petite collection de carnets atypiques prend forme.
 Dans une édition très fidèle au carnet original, il partage son récit «brut de voyage». La spontanéité de ses croquis, aquarelles, récit et témoignages écrits en différents alphabets de la main des personnes rencontrées, transporte aussitôt le lecteur sur les pas du globecroqueur.
Parallèlement aux livres, il partage sa passion lors d’expositions, de diaporama-conférences commentés tout en jouant de la musique locale, d’ateliers, de stages