UN TRAMWAY PEUT EN CACHER UN AUTRE...

Le tramway dont on parle ici n’a pas été inauguré en 2010, mais en… 1887. Ce premier tramway de Toulouse fonctionna jusqu’en 1957, dans Toulouse et ses environs. La ville était déjà dotée d’un service d’omnibus depuis 1863, mis en place par l’entreprise d’Eugène Pons. Des hippomobiles à 2 ou 3 chevaux transportaient les Toulousains pour le prix modique de 10 centimes. Le succès fut immédiat : en 1865, les omnibus transportèrent 1,2 millions de personnes. Tramway hippomobile - Toulouse (1887)
En 1887, Firmin Pons, fils d’Eugène, inaugure les premières lignes de tramways hippomobiles dotées d’un rail, moins fatigantes pour les 800 chevaux de la compagnie que les pavés toulousains. Le réseau ne cesse de s’étendre : 12 lignes à Toulouse, 15 lignes pour la banlieue en 1900. Petit à petit, les lignes vont être électrifiées et en 1906 apparaissent les premiers véhicules électriques, alimentés en énergie par l’usine thermoélectrique du boulevard de la Marquette grâce au charbon des mines de Carmaux. L’entreprise Pons ne cesse de grandir : en plus du personnel des véhicules, wattmans (conducteurs), mécaniciens et menuisiers, il faut aussi des maçons et paveurs pour entretenir la voirie, des électriciens pour le réseau électrique, des palefreniers et maréchaux-ferrants pour les chevaux ainsi que des chapeliers et tailleurs pour habiller le millier d’employés que comptera l’entreprise.

Suite >














mairie
mairie