AU FIL DE LA GARONNE...

Les Toulousains et la Garonne - « leur » Garonne - ont une longue histoire commune.
La Garonne est un axe de communication important durant les périodes antique et médiévale, qui permet le développement du commerce et donc de Toulouse. De nombreux ponts furent construits, et reconstruits afin de pouvoir communiquer d’une rive à l’autre. L’apparition des moulins dès le Moyen Âge, à l’origine des premières sociétés anonymes, témoigne également de l’attrait que représentait le fleuve pour la population toulousaine. Cet attrait pour la Garonne sera d’autant plus important au XVIIe siècle avec la construction du Canal du Midi.
Au-delà de l’aspect économique, la Garonne est également un lieu de vie : lavoirs, pêche, jeux nautiques, fêtes et feux d’artifices, ont rythmé la vie des Toulousains durant de nombreux siècles. Mais si le fleuve est un atout indéniable pour la ville rose, il peut parfois se montrer capricieux et emporter avec lui de nombreuses vies et causer d’importants dégâts matériels, comme ce fut par exemple le cas avec les crues de 1727, 1772 et surtout celle des 23 et 24 juin 1875 qui marqua fortement les mémoires… Vue de Toulouse et du Pont-Neuf par Jean-Baptiste Chapuy (1760-1802) @ Rosalis
















mairie
mairie