Accueil>Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse : mémoire d'une bibliothèque

Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse : mémoire d'une bibliothèque

Exposition

exposition manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse

Tout public

2016 marque le 8e centenaire de l'ordre dominicain. Un anniversaire particulier pour notre ville et son patrimoine : cet ordre a en effet été fondé par saint Dominique à Toulouse en 1216

Date et heure : 15/11/2016 > 28/01/2017

Thème : Patrimoine

À la recherche d'une bibliothèque disparue ! 800 ans des dominicains

À l'occasion du huitième centenaire de la fondation à Toulouse de l'ordre dominicain, la Bibliothèque de Toulouse présente trente précieux manuscrits et incunables provenant de l’ancien couvent des Jacobins, qu’elle conserve depuis la Révolution. Il y a huit cents ans à Toulouse, une communauté religieuse se forme autour du futur saint Dominique, chanoine espagnol qui sillonne un Languedoc où s'affrontent tenants du catharisme et croisés catholiques.
Reconnus par le pape comme un nouvel ordre voué à la pauvreté, les Dominicains ou Frères Prêcheurs assument une vocation doctrinale clairement missionnée contre les hérésies. L'expansion est immédiate dans toute les villes d'Europe. Car l'action des Frères Prêcheurs s'appuie explicitement sur l'étude et le livre, l'une des premières règles de l'ordre stipulant ainsi que « puisque nos armes sont les livres, il faut s'employer à les multiplier dans la bibliothèque commune ».

La bibliothèque commune du couvent de Toulouse, bien ecclésiastique mis à la disposition de la Nation en 1789, a été fondue dans les collections de la bibliothèque municipale et sa reconstitution est en cours. Les milliers de livres manuscrits et imprimés identifiés à ce jour représentent l'ultime état d'une collection qui durant près d'un demi-millénaire s'est adaptée à l'histoire et aux besoins de ces frères prêcheurs : les volumes ont été déplacés, empruntés, prêtés, vendus, remplacés, mis à jour...

À côté de ce fonds en perpétuelle évolution, le couvent de Toulouse s'est néanmoins préoccupé de sa mémoire en conservant aussi un petit corpus de livres reliques, importants pour leur décor, leur auteur ou leur provenance illustre ou encore leur importance historique.

Sortis exceptionnellement des réserves, ils constituent les plus belles pièces de cette exposition.

 Manuscrit Dominicain

 

    Toutes les visites sont malheureusement complètes. Merci de votre compréhension.