Accueil>Babx - Ascensions

Babx - Ascensions

Pochette de l'album

L'actualité du 13 novembre 2015 est à l'origine de cette poésie noire...

publié le 19 janvier 2018

Ascensions

Babx & Archie Shepp

Bisonbison 2017


L'actualité du 13 novembre 2015 et certains déclencheurs de l'inévitable, sont à l'origine de cette poésie noire, de ce disque plombant, mais nécessaire.

L'album commence par l'histoire tragique d'Omaya Al-Djarba, défenseur des Droits de l'Homme et de la Femme. En 2014 , elle prend les armes et la tête de la résistance, dans sa belle ville d'Al-Alam en Irak, contre Daech. Elle est assassinée le 22 juin de cette même année à l'âge de 40 ans, par un sniper.

La chanson en 3 actes, est accompagnée au piano et des plaintes discrètes du saxo d'Archie Shepp.


Dans l'Homme de Tripoli 'moments grandioses d'une amitié sincère' Babx parasite la tête de Nicolas Sarkozy, pendant 6,12 min. ; et toujours le saxo d'Archie Shepp imitant le chofar, pour faire tomber les murs de la dictature ?


'Jésus fait du kite-surf sur la baie de Dubaï,

Loin des paparazzis et,

Dieu aime les nouveaux amortisseurs de sa Porsche Cayenne,

Loin de la fureur, loin du bruit,
Dieu s'ennuie
Hi, hi, hi '

Babx, au vocaliseur chante le dernier Psaume.


Et puis, il y a le Déserteur, la chanson qu'il fallait inventer, sur la triste fin d'un terroriste. Peu de mots, mais ils reflètent précisément la vacuité d'une idéologie des ténèbres. Il aura fallu cette énième barbarie, pour entendre un artiste chanter, sans pathos, la mise en terre d'un anonyme à jamais.


Chacun des 5 albums de Babx, est une source différente de plaisir ; ses compositions littéralement hallucinantes, ses textes dignes des plus grands poètes font de ce rocker acoustique ou électrique un virtuose de la musique et de la langue française.