LES LOISIRS ...

Cependant, ces théâtres n’ont pas survécu à l’arrivée du cinéma : l’Apollo devient le Trianon, le Français devient le Gaumont, les Nouveautés conserve le nom mais n’échappe pas à la règle… Ils ont, à quelques exceptions près, disparu à leur tour.
Outre les théâtres et les cinémas, les toulousains ont pu se divertir de bien d’autres manières. Avec, par exemple, la venue du Grand Cirque Barnum ou le spectacle du colonel Cody (plus connu sous le nom de Buffalo Bill) sur la Prairie des Filtres. Sur l'Allée Lafayette les animations sont permanentes avec des baraques de forains, des loteries, des manèges de chevaux de bois et même deux ménageries.
Et puis il y a la saison des « baloches ». D’avril à octobre, chaque quartier a la sienne et pendant l’entre-deux guerres, on en comptera jusqu’à 1980. Retraite au flambeau, bal, feu d’artifice, manèges, loteries et marchands de nougat. Dans les quartiers les plus riches, elle dure toute une semaine et celles des faubourgs attirent plus de badauds.
 

< Précédent
















mairie
mairie