DES INSTITUTIONS AUJOURD'HUI DISPARUES ...

LE PARLEMENT DE TOULOUSE...

contre les magiciensDès la fin du XIIIe siècle, la justice est rendue, en Languedoc, par des commissaires délégués par le Roi, lors de sessions judiciaires ou « parlements » temporaires.
En 1420, un parlement est créé à Toulouse par le futur Charles VII mais la cour siège très irrégulièrement. Elle sera transférée à Béziers en septembre 1425 puis réunie à celle de Paris en 1428.
Jusqu’en 1437, Toulouse n’a plus de parlement. Afin d’obtenir son rétablissement, les états de Languedoc vont présenter plusieurs requêtes qui aboutiront le 11 octobre 1443, à sa restitution par le Roi Charles VII.

Le parlement est solennellement installé le 4 juin 1444 au château Narbonnais, ancien palais des comtes de Toulouse.
Suite >

LES COMTES TOULOUSE...
LES CAPITOULS DE TOULOUSE...
















mairie
mairie