Manuels Roret - Lithographie
Manuels Roret - Lithographie

Manuels Roret

Manuels Roret

Manuels Roret

Manuels Roret

En 1822 Nicolas-Edme Roret publie son premier catalogue de livres et crée la collection des Manuels Roret qui feront la célébrité de sa maison. L’ Encyclopédie Roret a pour ambition de donner dans un format pratique, de lecture aisée, des renseignements techniques de qualité puisque les ouvrages sont réalisés par des professionnels. Chaque ouvrage regroupe les connaissances jugées utiles sur le sujet avec de nombreuses illustrations et détails techniques, souvent un atlas ou des planches dépliantes illustrées. Moins célèbre que celle de d’Alembert et Diderot, éditée de 1751 à 1772, l’Encyclopédie Roret est tout aussi intéressante par la diversité des métiers, l’abondance des illustrations et le nombre des auteurs proposés.

Le nombre de manuels augmente régulièrement chaque année. La production de titres passe en effet de 10 entre 1821-1824 à 170 entre 1830-1839.

À la mort du fondateur, en 1860, son fils Edme maintient la collection et garde les principes édictés par son père en respectant particulièrement trois données précises : format – couverture couleur paille – griffe sur la page de garde contre les imitations.

Il donne un essor conséquent à l’Encyclopédie Roret en augmentant toujours les sujets abordés et en leur assurant la plus large diffusion possible. A la fin du siècle, le catalogue Roret compte 300 titres environ. Les derniers ouvrages paraissent en 1939. Le catalogue compte alors plus de 400 titres et environ 560 thèmes traités.

Au cours des années 1970-1980, de nombreuses rééditions, plus d’une centaine de titres, ont vu le jour à la librairie Léonce Laget à Paris. La maison d’édition Inter-Livre réédite dans la décennie 1990 une vingtaine de manuels. Aujourd’hui les éditions Emotions primitives, situées près de Grenoble, rééditent aussi une vingtaine de manuels… Signe d’un intérêt encore vif !

Apprécié par les bibliophiles, la collection des manuels Roret permet de retracer l’histoire des sciences et techniques au cours du XIXe siècle, par exemple l’avènement de l’électricité, les procédés modernes d’imprimerie...Certains manuels n’ont que très peu varié depuis leur publication, mais d’autres ont disparu comme les manuels de bonnes manières.

L’Encyclopédie Roret donne un état d’une grande précision des connaissances techniques et autres du XIXe siècle et prouve son utilité par la demande encore réelle d’artisans de toutes professions, ou de bricoleurs…