Texte tiré de l’ouvrage de Dominique Lejeune : Les sociétés de géographie et l’expansion coloniale au XIXe siècle, Albin Michel, 1993

Les sociétés de géographie se multiplient alors en province : pas moins de trente-cinq sociétés de géographie seront créées à partir de 1873. Leurs adhérents sont des militaires, des négociants, des membres du clergé…
Ces sociétés tiennent congrès, et éditent des bulletins périodiques qui constituent une mine d’informations historiques et économiques. Les militaires, Galliéni notamment, prononcent des conférences devant les sociétés de géographie à leur retour de campagnes…
À partir de 1890, l’expansion coloniale s’achève, les sociétés de géographie perdent peu à peu leurs adhérents, puis après la seconde guerre mondiale, elles subissent la concurrence de la géographie universitaire.

< retour suite >

  
< Accueil < Retour Suite > Les sociétés de géographie