Jane Dieulafoy (1851-1916)

Jane Henriette Magre est une archéologue toulousaine, épouse de Marcel Dieulafoy.
De février 1881 à avril 1882, le couple effectue son premier voyage en Perse, parcourant à cheval pendant 14 mois les routes du Proche-Orient, répertoriant, photographiant tous les monuments. Jane prend alors l’habitude de s’habiller et de se coiffer en homme afin de pouvoir suivre son mari partout.
En février 1885, les époux Dieulafoy reviennent à Suse pour une campagne de fouilles. La frise des lions, celle des archers et l’escalier du palais d’Artaxerxès sont découverts. Après des mois d’efforts, Ils parviennent à ramener en France la frise des Archers pour l’exposer au Louvre. Ayant de grandes dispositions pour le dessin, Jane tient le journal des fouilles archéologiques et de la société persane. Les nombreux croquis et photographies illustrent parfaitement le développement de l’ethnologie, de l’anthropologie et de l’archéologie de l’époque. Publié en feuilleton dans la revue Le Tour du Monde, de 1883 à 1886, il rencontre un grand succès.


Le 20 octobre 1886 Jane reçoit la Légion d’Honneur. Elle
s’éteint 30 ans plus tard au domaine familial de Langlade à
Pompertuzat, près de Toulouse.

Lire en ligne "La Perse, la Chaldée et la Suisane"

 
< Accueil < Retour Suite > Quelques expéditions célèbres