Edmund Dulac, illustrations féeriques

De Toulouse À Paris

Cliquez pour agrandir

Le baccalauréat obtenu, il s’inscrit à la faculté de droit, en 1899, où il effectue une ennuyeuse scolarité. Parallèlement, avec un accord tiède de sa famille, il suit des cours à l’Ecole des Beaux-Arts où il se trouve plus à sa place qu’avec des juristes. Il réalise déjà divers petits travaux artistiques, des programmes de concerts, des dessins, des lettrines pour des publications locales : il en est complimenté. Sans regret, il abandonne les études de droit et, à partir d’octobre 1900, il ne fréquente plus que l’Ecole des Beaux-Arts. Il vit impasse de l’Université, au centre étudiant de Toulouse, dans un logement qu’il partage avec un ami du lycée et de l’école, Émile Rixens, qui sera jusqu’à sa mort son grand ami toulousain. En 1900, il est récompensé lors d’un concours d’éventail, et il l’est aussi en 1902 par un prix municipal de peinture. Son meilleur palmarès est obtenu en 1903 : il reçoit le prix Suau pour une toile au sujet imposé, Salammbô dans la tente de Mâtho, épisode tiré du roman de Flaubert.