Edmund Dulac, illustrations féeriques

De Toulouse À Paris

Cliquez pour agrandir l'image

La scolarité d’Edmond fut sans problème, au lycée de Toulouse, où il était un élève moyen, peu porté vers les sciences exactes. Comme beaucoup d’enfants, il dessinait : quelques esquisses d’alors sont conservées qui révèlent une incontestable habileté, dans les portraits notamment. Mais c’est à partir de l’adolescence qu’il a commencé à montrer de véritables dons : un portrait à l’aquarelle de sa grand-mère, réalisé en 1896, montre qu’il sait capter une ressemblance, une attitude, une psychologie.

Il remplit des carnets de croquis où il sait représenter les personnages de la rue.Cliquez pour agrandir l'image