Accueil  --  < - page suivante >> 


1904 - 1934 : L'essor de l'illustration

Les première bulles

Jusqu'en 1880, la presse pour enfants, déjà abondante, boude les "histoires en images" au profit des "textes illustrés". L'histoire en images n'est plus soutenue que par les imageries d'Epinal qui contribuent, sans doute, à la populariser pendant cette période.

La presse pour enfants débute la « bande d’images » avec  « Une partie de campagne » de Christophe dans Le Journal de la jeunesse (1888), ce dernier poursuit  dans  Le Petit Français illustré avec "La famille Fenouillard" en 1889, suivie assez rapidement du "Sapeur Camember" en 1890, puis du "Savant Cosinus" en 1893.

Dans le début des années 1900, la bande dessinée existe, le genre est formalisé même s'il n'est pas encore nommé et s'il lui manque l'un de ses accessoires les plus caractéristiques : la bulle.

Richard Felton Outcault est souvent présenté comme le premier auteur de Bande Dessinée parce qu’il aurait inventé la « bulle », désormais consubstantielle au genre. Les créations de Richard Oucault gagnent la France quand la respectable maison Hachette accueille dans Mon Journal un de ses personnages : Buster Brown, créé en 1902 dans le New York Herald. Avec Buster Brown, Oucault adopte de manière plus systématique la technique de la bulle, et ouvre ainsi la voie à des expériences qui se rapprochent de plus en plus de la bande dessinée.

 

le  Petit  Français  Illustré  28 septembre 1889  N°31
Le Petit Français Illustré

buster brown
buster brown

Buster Brown recommence