Accueil  -- < - page suivante >>

1850 - 1904 :
Les éditeurs à la conquête du jeune public

Les images d’Epinal annonciatrices de la presse jeunesse

Une image d’Epinal est une estampe au sujet populaire et de couleurs vives. Vendues autrefois par les colporteurs, les images d’Epinal doivent leur nom à Jean-Charles Pellerin, qui fut le premier imprimeur à éditer en série ce type d’image, et qui habitait la ville d’Epinal (dans les Vosges). Les sujets de ces images d’Epinal sont très variés même si elles reprennent pour la plupart des thèmes religieux, des évènements historiques ou des scènes extraites de romans à succès. Au fil du temps, l’image d’Epinal se transforme. Le tableau unique devient une planche composée d’une histoire, de dessins, de chansons.

L’expression « image d’Epinal » a pris peu à peu un sens figuré, qui désigne une vision emphatique, traditionnelle et naïve d’un évènement, d’une scène, d’un sujet, et qui privilégie les aspects positifs de ces sujets représentés.

Au XIX° siècle , les images d’Epinal commencent à s’adresser aux enfants, ainsi sont imprimés des contes de fées, des histoires, des planches à découper…L’image ne comporte plus un grand tableau mais seize petits carrés expliqués chacun par une légende de trois ou quatre lignes. C’est cette mise en page qui sera reprise dans les illustrés pour enfants.

epinal  epinal
Les images d'Epinal